Navigation de recherche

Navigation

Recherche

COMMUNICATION A L’ATTENTION DE TOUS LES SALARIES 27/03/2020

Comme nous nous étions engagés durant la période de crise, nous maintenons la communication directe avec tous les salariés de l’entreprise pour vous informer de la situation et de nos décisions. Nous voulons respecter une totale transparence avec vous.

L’activité, comme nous le craignions, a connu une chute très importante au sein de la société et s’est pour le moment stabilisée à -60% (nous comparons le nombre d’expéditions confiées par nos clients la semaine avant la crise avec celui constaté cette semaine).

Cette chute est variable selon les agences allant de 100% (notre activité dédiée leroy merlin en Bourgogne) à 40% sur les sites comme Nantes ou Bordeaux soutenus par la filière hygiène (PLG).

Dans ce contexte extrêmement difficile nous avons réuni le CSE en visioconférence le 25 Mars et avons annoncé, à contre cœur, le recours généralisé à partir de cette date à l’activité partielle chez MTA (jusqu’à présent le « chômage partiel » n’avait été déclenché qu’en Bourgogne).

Nous soulignons l’état d’esprit extrêmement positif des élus dans ce contexte difficile. Le dispositif de l’activité partielle fait donc désormais foi au sein de la société.

Plusieurs agences ont dû malheureusement être totalement ou partiellement fermées à partir du 25/03/2020.

Par équité vis-à-vis des salariés concernés et conformément à la jurisprudence en vigueur, nous informons que les indemnités des arrêts de travail à compter du 25/03/2020 -date du CSE- de toute nature seront plafonnées au niveau de celles des salariés qui seront en chômage partiel (arrêts générés à partir du 16 Mars 2020).

En outre, nous serons vigilants à ce que les salariés en arrêt pour garde d’enfant le soient conformément à la loi (pas deux parents à domicile, justificatifs...).

Ce dispositif d’activité partielle devra être déployé en répartissant le travail par service, agence, conducteurs etc. par semaine idéalement afin de minimiser son impact sur les salaires en répartissant l’effort.

Par honnêteté, nous devons en effet alerter les salariés sur le décalage entre la description du dispositif dans les médias « 100% payé puis 84% puis ... » et la réalité puisque les indemnités (84% du salaire net) seront plafonnées sur la base de 151,67 heures et en dehors des primes d’activité. Ce dispositif est protecteur mais il ne tient donc pas compte des heures supplémentaires et d’une partie des rémunérations.

En conséquence, MTA a tout fait pour réduire au maximum ce dispositif et a encouragé à la prise des congés en stock sur la base du volontariat. Nous réitérons notre appel pour que dans votre intérêt vous utilisiez vos congés disponibles avant de déclencher le dispositif de

chômage partiel. Nous n’imposerons rien, ce choix vous appartient. Il faut vous rapprocher urgemment de votre chef d’agence à ce sujet.

Nous sommes conscients des difficultés financières que va impliquer cette situation pour vous notamment si vous êtes touché par le chômage partiel.

Nous ne doutons pas que vous êtes également conscients des extrêmes difficultés que rencontre notre entreprise qui doit faire face à une chute de plus de 60% de son chiffre d’affaires ce qui met en péril notre trésorerie à terme. Pour y faire face le gouvernement autorise par une ordonnance à reporter le versement de la participation au 31/12/2020.

Nous allons donc passer un pacte « moral » avec vous :

Côté entreprise, après avoir écouté les élus du CSE et conscients de notre responsabilité vis- à-vis de nos salariés nous décidons, non seulement de ne pas décaler le versement de la participation au 31/12/2020, mais nous vous annonçons que son versement sera avancé par rapport à l’année dernière d’un mois à savoir sur la paye d’Avril.

Une bonne nouvelle : la participation est cette année augmentée de 45% .

Cette décision permettra aux 781 salariés concernés de traverser la crise.

De votre côté, pour faire face à la reprise qui sera, nous l’espérons, très forte après le confinement, nous vous demandons :

- De faire preuve de solidarité avec les personnes qui sont en chômage partiel en comprenant l’alignement des dispositifs d’indemnisation et en « jouant collectif » sur la répartition du travail.

- D’être réactifs pour reprendre le travail. Il faudra se mobiliser immédiatement dès les mesures de confinement terminées.

- D’être présents au moment de la reprise très forte qui s’annonce en Mai jusqu’en Juillet en acceptant de décaler vos congés au-delà de cette période attendue très forte. Nous devrons compter sur tous au minimum jusqu’à fin Juillet. Au-delà nous aviserons pragmatiquement en fonction de la situation. (A titre d’exemple, la direction et l’encadrement ont suspendu tous leurs congés d’été pour assurer le sauvetage de l’entreprise.)

Nous voulons encore une fois remercier et féliciter le personnel de l’entreprise qui dans son ensemble fait face avec courage et sang froid avec une pensée particulière pour nos conducteurs au contact avec l’extérieur en permanence. Cette attitude nous donne l’énergie de nous battre pour garantir avec vous la pérennité de l’entreprise. Nous traverserons cette épreuve ensemble et ressortirons renforcés car nous sommes soudés et solidaires.

Eric TISON Jean-Luc TISON Jean-Marc TISON