Navigation de recherche

Navigation

Recherche

REMISE DE LA MEDAILLE DU TRAVAIL

 

Palmyre club med2 Le 12/06/2010, lors du séminaire MTA réunissant les chefs d'agence au club med de la PALMYRE, M. CHAUVIN, 20 ans d'ancienneté et directeur des sites de Brantôme et Echiré s'est vu remettre sa médaille du travail  par M. Allaume, précédent "médaillé" (30 ans d'ancienneté en 2009 directeur régional) en présence de la direction.

 

 

Transporteur de l'année 2010

couverture transporteur annee Le 15 MARS 2010, en présence de ARI VATANEN, prix spécial du jury, de Marion Jolles animatrice de la soirée et de près de 400 personnes, notre entreprise a été couronnée transporteur de l'année 2010. Nous comptions parmi nous ce soir là des clients fidèles que nous remercions. L'émotion a été à son comble lorsque Eric TISON a annoncé la nouvelle au fondateur de la société Monsieur Jean Luc TISON qui a eu du mal à s'en remettre... Cette récompense couronne 38 ans d'efforts et de passion. Elle est le fruit de partenariats commerciaux historiques, d'une énergie sans cesse renouvelée du personnel et de l'engagement de nos fournisseurs à nos côtés. Elle récompense la constance de nos performances économiques depuis le premier exercice de l'entreprise, une stratégie claire de développement (17 agences en 14 ans) et une approche patrimoniale de long terme cultivant l'indépendance (financière et opérationnelle) et la croissance raisonnée (sur le plan social, réglementaire, environnemental et économique).

Autre article : WK transport

 

 

Haute-Normandie : le logisticien nantais MTA s’implante à Saint-Saëns

 

Messagerie Transports de l’Atlantique (MTA) va implanter une antenne à Saint-Saëns (Seine-Maritime) pour servir ses clients du nord de la France. mta76
mta76 2 MTA, qui se présente comme l’une des dernières entreprises indépendantes de messagerie en France, a acheté un terrain de 1,3 hectare sur la zone d’activités du Pucheuil. MTA, dont le siège est à La Moye, près de Nantes, va investir sur ce site 1,2 million d’euros pour développer la préparation, le conditionnement et la distribution de produits industriels. L’entreprise promet la création de six emplois dès 2010 qui pourraient être portés à20, voire 30, à un horizon de trois ans.

Article issu des Echos 2010

 

Le 26 Mars 2008 : MTA développe son réseau en Normandie

Installée en 2003 dans le Calvados, la société MTA (Messageries et Transports de l’Atlantique) est spécialisée dans le transport, la messagerie, le stockage et la gestion logistique. L’entreprise, qui emploie 20 personnes à Villers-Bocage, continue son développement. Elle vient d’installer son activité dans un bâtiment de 1500 m2 dont la construction s’est achevée début mars 2008. MTA dispose ainsi de 17 quais de déchargement pour ses 15 camions dans le Calvados.D’ici trois ans, 10 salariés supplémentaires seront recrutés dans différents métiers tels que chauffeur routier, agent de quai, comptable…

 

Le groupe MTA a été fondé en 1972 par son actuel président, Jean-Luc Tison, à Coueron en Loire-Atlantique. Cette société familiale figure parmi les dernières entreprises de messageries indépendantes en France, n’étant affiliée à aucun groupe. Avec près de 45 millions d’euros de chiffre d’affaires, elle se classe au 25e rang des messageries françaises.

1090 P1000672compresse

bechu seiches JUIN 2009 copie

Le réseau MTA s'étend

Le 25 Juin 2009 : Inauguration de la zone industrielle de SEICHES sur le Loir et visite du site MTA par M le PREFET du Maine et Loir, M. Le président du Conseil Général, M. Le Sénateur, M. Le président de la communauté de commune et les élus locaux.

M. BECHU, Président du Conseil Général, récemment élu député Européen en présence de M. TISON Jean-Marc Directeur général de MTA, et de Messieurs RAOUL et CABANE respectivement SENATEUR et PREFET du Maine et Loir échangent sur notre récente implantation sur la zone industrielle Actiparc de la Guittière. Ce contact fût l’occasion de d’évoquer la politique de développement de MTA inébranlable malgré la crise.

Le 15 Septembre 2008 : MTA reconnu comme un champion de la création d’emplois

Basée à Couëron, MTA figure au palmarès national des 50 entreprises nationales de moins de 1 500 salariés les plus créatrices d'emplois. Coup de projecteur sur l'une des dernières entreprises de messagerie indépendante de France.

C'est Jean-Marc Tison, le directeur général de MTA à Couëron, qui le dit : « Le métier de transporteur ne jouit pas d'une image très sexy. On a tendance à le caricaturer, notamment dans les médias. Le camion est perçu comme un élément de pollution et le conducteur est trop souvent accusé d'enfreindre la réglementation routière avec, derrière, un patron qui l'exploite ! Cela nous cause du tort. Le transport, ce n'est pas ça... ».

actualites 030709 03

Chiffre d'affaires en hausse

Heureusement, MTA véhicule une autre image : celle d'un groupe familial prospère, qui affole les compteurs... économiques. Au cours des trois dernières années, l'entreprise de messagerie est passée de 240 à 447 salariés. Dans le même temps, son chiffre d'affaires a progressé de 46,9 %. Il devrait frôler les 47 M€ à la fin de cette année. Cette croissance vaut à la société, crééé par Jean-Luc Tison en 1972, de figurer dans le palmarès national des cinquante entreprises françaises de moins de 1 500 salariés les plus créatrices d'emplois, selon un classement établi par le magazine L'Entreprise. Elle se classe au 31e rang (1).

 

« Les derniers des Mohicans ! »

Le groupe MTA, dirigé depuis une décennie par les frères Eric et Jean-Marc Tison, les fils du fondateur Jean-Luc, se hisse même à la 16e place des entreprises les plus rentables. Les dirigeants apprécient à sa juste valeur cette double distinction, qui récompense l'une des dernières messageries indépendantes de l'hexagone. « Dans notre coeur de métier, la distribution de marchandises, nous sommes un peu les derniers des Mohicans ! observe Jean-Marc Tison. Nous sommes une société à l'ancienne, gérée en «bon père de famille» au milieu de mastodontes comme Geodis, Sernam, Schenker-Joyau ».

Dans un secteur fortement concurrentiel, l'approche familiale constitue le principal atout de MTA, qui compte parmi ses clients Total, PPG (peinture) ou encore Antalis (papeterie). « La croissance n'est pas une finalité. Si on augmente les effectifs, ce n'est pas pour licencier dans la foulée. Notre développement doit être maîtrisé. Si l'on a autant crû, c'est que l'on a augmenté notre portefeuille de clients. Beaucoup préfèrent traiter avec une entreprise à taille humaine comme la nôtre, où ils seront sûrs d'avoir les mêmes interlocuteurs à chaque fois... Pour attirer des conducteurs et des personnels d'exploitation, c'est pareil. L'aspect familial est rassurant. Les salaires ne sont pas plus élevés qu'ailleurs mais beaucoup de salariés préfèrent venir chez MTA en raison de cette dimension-là ».

Effectifs en hausse

Depuis le début de cette année, MTA a encore augmenté ses effectifs. La société emploie désormais 480 personnes, dont environ plus de 60 % de conducteurs, après l'ouverture cet été d'une seizième agence à Seiche-sur-Loire, en Anjou. Malgré une conjoncture difficile, en raison notamment de la hausse du gasoil (+ 30 % de charges en un an), l'entreprise couëronnaise a de bonnes raisons de croire en son avenir.

Denis Bourdeau (Source : Presse Océan)

(1) Une autre entreprise de Loire-Atlantique figure dans ce « top 50 » : Proservia à Carquefou (20e).